6e Académie de musique ancienne

Du lundi 9 au dimanche 15 août 2021
Mortagne-au-Perche - Orne

Présentation

La 6e Académie de musique ancienne des Musiciens de Saint-Julien est dédiée à la musique baroque italienne, avec des incursions dans la musique espagnole et le XVIe siècle.

L’Académie des Musiciens de Saint-Julien est ravie de vous accueillir une nouvelle fois à Mortagne-au-Perche pour une semaine de travail, de rencontre et d’immersion dans la musique baroque. 
Flûte traversière, flûte à bec, violon, viole de gambe, hautbois, basson et dulzian, théorbe, luth, guitare, cistre et clavecin seront cette année à l’honneur ! 
Pour les instrumentistes, cours individuels et collectifs le matin, conférences le midi, musique de chambre et ateliers thématiques l’après-midi vous permettront de développer votre pratique et votre compréhension de la musique baroque.

L’Académie a également le plaisir d’ouvrir cette nouvelle édition avec une classe de chant choral. Le chanteur Antoine Sicot dirigera un atelier autour de la messe Assumpta est Maria de Palestrina.

Concerts, conférences, promenades musicales…
7 Rendez-vous musicaux tout public et gratuits seront proposés durant cette semaine de stage, autant d’occasions d’apprécier la musique baroque dans le sillage des Musiciens de Saint-Julien. 

Formation professionnelle :
Possibilité de prise en charge par votre OPCC/OPCA. 

Équipe pédagogique

Antoine Sicot : Chant choral
François Lazarevitch : flûte traversière
Hélène Houzel : violon
Elsa Frank : flûte à bec, hautbois
Jérémie Papasergio : basson, dulzian
Lucile Boulanger : viole de gambe
Miguel Henry : théorbe, luth, guitare baroque, cistre
Marie van Rhijn : clavecin
***
Clément Lefèvre : assistant atelier de flûte traversière
Autres assistants, accompagnement et viole de gambe, à venir…

Antoine Sicot

Chant choral

Chanteur basse profonde, Antoine Sicot rejoint les ensembles Clément Janequin, Les Arts Florissants et Organum pour de nombreuses tournées en France et à l’étranger et des enregistrements de disques. Sa rencontre avec Marcel Pérès a déterminé son orientation pour l’interprétation de la polyphonie du XVIe siècle. Son ensemble, Les Chantres de la Sainte Chapelle, s’est vu attribuer un Choc du Monde de la Musique pour une Passion selon Saint Jean (anonyme de 1534).

Pratique du chant choral

Nous travaillerons la messe Assumpta est Maria de Giovanni Pierluigi da Palestrina, dans l’optique du concert du samedi 14 août. Nous lirons cette messe sur une reproduction de l’imprimé original qui est un livre de chœur d’assez grande dimension, destiné à être placé sur un lutrin, à la vue de tous les chanteurs. Ce travail procure une grande satisfaction pour l’écoute du contrepoint, sans négliger une ornementation, et permet la découverte du tempo giusto (tactus).
Axes de travail : comparaison entre la transcription moderne proposée et l’imprimé, avec travail sur le placement du texte, la musica ficta, (transition de la modalité vers la tonalité de plus en plus affirmée).

Pour la messe Assumpta est Maria de Giovanni Pierluigi da Palestrina, 6 pupitres sont requis : soprano, alto, 2 ténors, 2 basses.
Les voix graves féminines sont vivement recherchées pour la couleur de la polyphonie, et renforcer la voix de ténor. Le stage s’adresse donc à tous les chanteurs intéressés par une vision renouvelée du chant choral.

François Lazarevitch

flûte traversière

Directeur artistique des Musiciens de Saint-Julien, François Lazarevitch a notamment enregistré les sonates pour flûte de Bach, des concertos de Vivaldi, les Fantaisies de Telemann et les variations de van Eyck (Alpha Classics, Choc Classica).
Titulaire du CA de musique ancienne et du DE de musique traditionnelle, il enseigne la flûte traversière baroque, la musette baroque et l’ornementation au Conservatoire de Versailles, et la flûte à bec au Conservatoire du Havre.

Cours de flûte traversière baroque

Nous accorderons une attention particulière aux sonates italiennes : Corelli opus 5 (dont les 6 premières publiées à Paris et “Ajustées à la flûte traversière”, avec l’ornementation des mouvements lents “par Mr A. Corelli comme il les joue” publiée à Amsterdam – édition moderne pour flûte chez Zen-on), Locatelli, Platti, sonates et concertos de Vivaldi op 10… Nous nous inspirerons des ornements de Corelli et du Traité des agréments de Tartini pour improviser nos propres ornements.
Nous consacrerons également un temps à l’ensemble de flûtes, (sur des arrangements de Vivaldi) et au duo. Bien sûr, ceci n’est pas exclusif et si le temps le permet nous pourrons aborder d’autres œuvres françaises ou allemandes.
Le travail technique portera sur la posture, le traitement du son, la variété des articulations, l’ornementation (invention, expression).
Enfin, pour ceux des stagiaires qui sont intéressés par cela, un moment réservé au consort sur flûte renaissance (diapason 440Hz) prendra pour base de travail la messe Assumpta est Maria de Palestrina, travaillée par l’atelier chorale.

Hélène Houzel

violon et alto

Hélène Houzel est une artiste complète : elle est une des rares violonistes à pratiquer également et avec bonheur les différents répertoires de son instrument depuis le 16ème siècle jusqu’à nos jours. Au sein des ensembles les plus prestigieux, en orchestre ou en musique de chambre, elle aborde avec le même appétit les styles de musique les plus divers.
Le théâtre musical et l’écriture poétique font autant partie de sa vie artistique que les concerts.
Elle enseigne le violon moderne au CRR 93 et le violon baroque au CRR 93 et au pôle sup 93. Elle a formé tout une génération de jeunes violonistes baroques.

Cours de violon (altistes bienvenus)

L’atelier de cette année, autour de la musique italienne, abordera en groupe ou en cours individuel différents aspects de cette musique qui a vu naître et s’épanouir le répertoire soliste du violon. Des environs de 1630 et pendant un bon siècle, les compositeurs violonistes italiens ont servi d’exemples à toute l’Europe et ont inventé toutes les techniques qui feront la magnificence de cet instrument. Depuis Fontana, Marini ou Castello, jusqu’à Tartini ou Geminiani, en passant bien évidemment par Corelli, en solo ou en sonate en trio, nous tenterons de parcourir cette itinéraire musical.

Elsa Franck

flûte à bec, hautbois

Elsa Frank joue de nombreux instruments à vent et parcourt le monde au sein de divers ensembles de premier plan. Elle enseigne la flûte à bec et le hautbois baroque au CRR de Caen et se consacre à des recherches organologiques concernant les instruments à anches doubles de la renaissance jusqu’à la période romantique (hautbois, bassons et autres tournebouts). Elle participe à des dizaine d’enregistrements.

Cours de flûte à bec & hautbois

Pour cette édition de l’Académie 2021 consacrée à la musique italienne, les élèves flûtistes et hautboïstes pourront préparer un répertoire allant du XVIe au XVIIIe siècle.

Répertoire flûte à bec (liste non exhaustive) :
Diminutions de Bassano, Virgiliano, Ganassi, Ortiz, Cabezon, Sonates de Castello, Selma, Fontana, Sonates de Vivaldi, Corelli, Mancini…

Répertoire hautbois (liste non exhaustive) :
Musiques de la renaissance et du XVIIe s. Il sera possible d’essayer des instruments sur place (chalemie, bombarde, hautbois XVIIe s.)
Répertoire XVIIIe : Sonates de Vivaldi, Sammartini, Barsanti, Pla, Platti, Geminiani…

La musique de chambre s’articulera autour des répertoires XVI, XVII, XVIII : Consort, Sonate en trio, à 4, Concerti da camera…

Élèves de tous âges bienvenus dès 3 ans de pratique instrumentale (hautboïstes moderne acceptés, prêt d’instrument possible après prise de contact par mail).

Jérémie Papasergio

basson, dulzian

Passionné d’instruments à vent, Jérémie Papasergio joue les bassons anciens, serpents, flûtes à bec, bombardes renaissance et flageolets. Il se produit avec les ensembles Doulce Mémoire, le Poème harmonique et Le Concert Spirituel, et enregistre en musique de chambre et en orchestre.
Titulaire du CA de musique ancienne, Jérémie enseigne aux CRR de Paris, Aubervilliers, Tours et au Pôle supérieur de Boulogne.

Cours de basson

Dans la thématique nous aborderons la dulzian avec les pièces solo et ensembles comme Bertoli, Selma, Frescobaldi, Peranda, Fontana et Castello. Il sera mis a disposition (sur demande préalable) un consort de dulzian à 440Hz (soprano, alto, tenor, basse & grande basse), ainsi qu’un ensemble de tournebouts (krumhorns) pour des ateliers collectifs.
Pour la période baroque un grand choix de répertoire nous attend dans les concerti da camera à 2, 3, 4 & 5 de Vivaldi, les trios/grossos de Corelli, “la” sonate ornée de Besozzi et les sonates plus abordables pour violoncelle de Platti, Marcello, Chiabrano, Vivaldi…
Et prévoir évidemment son matériel de fabrication d’anches !

Lucile Boulanger

viole de Gambe

Pratiquant son instrument depuis son plus jeune âge Lucile Boulanger est une violiste marquante de la nouvelle génération. Elle collabore avec de nombreuses formations et mène en parallèle une activité de soliste. Elle enseigne dans le cadre de master class en France et à l’étranger.

Cours de viole de gambe et consort

Cours individuels, Cours collectifs, Consort.

La musique italienne (et espagnole) sera à l’honneur cette année, sans pour autant exclure aucun répertoire. 
– Plusieurs consorts seront constitués en fonction des effectifs et des niveaux. Nous y aborderons bien évidemment notre cher répertoire anglais, mais également les trésors italiens et espagnols des XVIe et XVIIe siècles. Certaines chansons ou madrigaux feront d’ailleurs le lien entre pratique collective et pratique soliste (chansons ornées). 
– En cours individuels les élèves pourront travailler tant techniquement que stylistiquement sur l’art de la diminution, et notamment pour les plus avancés le style “alla bastarda” (Dalla Casa, Rognoni, etc…). Pour ce qui est de musique italienne plus tardive, les transcriptions de pièces pour violon sont bienvenues, et en particulier celles de l’opus V de Corelli (manuscrit de Paris). – Certains cours peuvent avoir lieu en duo, sur proposition des élèves ou bien du professeur. 


Miguel Henry

luth, théorbe, guitare, cistre

Miguel Henry se produit en récital et au sein de formations de musique de chambre, dans un répertoire allant de la Renaissance à l’époque baroque, et collabore régulièrement avec la danse. Il enseigne le luth et la basse continue au CRR de Boulogne-Billancourt et au Pôle Supérieur Paris-Boulogne-Billancourt.

Cours de luth, théorbe, guitare baroque et cistre

De Spinaccino à Piccinini, les luthistes n’ont cessé de transformer leur instrument tout au long d’un siècle riche en évolutions musicales majeures.

Si la pratique soliste (luth, théorbe, guitare…) aura bien entendu toute sa place pendant l’académie, j’attacherai cependant une attention particulière à diversifier les situations de jeu en ensemble.
Un atelier Luth&Consort permettra d’aborder la bande de luths (et instruments apparentés), sous des formes variées, entre instruments à cordes pincées, ou en accueillant voix et autres instruments. Pour cela, divers instruments seront disponibles pendant l’académie afin d’enrichir ces pratiques : luths soprano, alto, basse, cistre, pandore, etc…

Enfin, une sélection de musique de chambre adaptée à chacun des stagiaires permettra une pratique intensive de la basse continue pendant l’académie, en coordination avec les autres classes de voix et instruments. Ce sera aussi l’occasion d’élargir notre répertoire jusqu’au début du 18e siècle.

Les débutants sont acceptés sous réserve de confirmation de l’enseignant
(nous contacter).


Marie van Rhijn

clavecin et basse continue

Soliste et continuiste, Marie van Rhijn se produit dans les festivals les plus prestigieux et les plus grandes salles internationales. Elle est claveciniste et chef de chant régulière pour les Arts Florissants (dir. W. Christie), collabore avec de nombreux ensembles, et est invitée par l’Orchestre de l’Opéra Royal pour des concerts et un enregistrement.
Titulaire du CA et du PEA, elle enseigne le clavecin et la basse continue au CRR de Cergy-Pontoise depuis 2014. Elle a enseigné la didactique du clavecin au Pôle Sup 93’, et l’accompagnement sur claviers anciens au CMA du 11e arrondissement à Paris.

Cours de clavecin et basse continue

Cette année, l’Académie mettra à l’honneur le vaste et fascinant répertoire italien, que nous pourrons explorer de la fin du XVIe siècle jusqu’au répertoire contemporain, en passant par tous les « Grands » des XVIIe et XVIIIe siècles ! La grande diversité du répertoire italien permettra de chercher différentes expressivités instrumentales : de la polyphonie la plus rigoureuse à la volubilité et l’exubérance des styles libres. Aux côtés des œuvres emblématiques de notre répertoire telles les toccate de Girolamo Frescobaldi et les sonates de Domenico Scarlatti qui seront abordées avec une attention particulière, n’hésitez pas à vous lancer dans du répertoire que vous auriez moins souvent abordé : quelques idées : les Versi Spirituali d’Antonio Valente, les Balli d’Apicordo de Marco Facoli, Il Rossignolo d’Alessandro Poglietti.
On peut aussi ouvrir vers la péninsule ibérique avec Cabezon, Seixas… Toute autre proposition de répertoire sera accueillie volontiers dans le cadre des cours individuels, mais l’accent étant mis en particulier sur l’Italie, il est préférable de préparer au moins une œuvre italienne en musique d’ensemble. Des œuvres jouées en musique de chambre pourront être vues en détail par les continuistes lors des cours-ateliers de basse continue, qui s’appuieront sur la lecture des traités (Agazzari, Bianciardi, Banchieri, puis Gasparini et Geminiani) et sur les réflexes de jeu d’ensemble (écoute, respiration, imitation, réponses, dialogue).
Les clavecinistes se réuniront aussi autour de l’étude de quatre mains du répertoire italien (Clementi, Jommelli, Rutini)

Le travail technique mettra en lumière l’écoute de la sonorité de l’instrument, la façon de la relier directement au toucher, à la variété des articulations. Nous tâcherons d’être précis quant aux doigtés propres à chaque période pour aider à la précision et à l’expression des diminutions et des ornements. Le jeu prêtera attention au style et aux couleurs, à la transmission vers le public. Pour les stagiaires intéressés, je propose de réserver un moment à l’étude de A treatise of Good taste in the Art of Music. Chacun est invité à se munir d’un exemplaire (disponible aisément sur IMSLP) pour venir à l’académie, et les clavecinistes peuvent préparer les deux Examples of the Acciacature (p. 8 et 9 du PDF). L’objectif est l’épanouissement du claveciniste autant dans les pièces solistes que dans l’accompagnement, avec la recherche sur un plan technique d’un confort et de l’aisance au clavier, permettant ensuite de développer et libérer l’inventivité.

Les débutants au clavecin sont acceptés s’ils ont déjà un bon niveau de clavier, et sous réserve de confirmation de l’équipe enseignante.

Ateliers de pratique instrumentale collective

Musique de chambre | par l’ensemble des professeurs

Chaque stagiaire sera amené à travailler deux pièces de musique de chambre avec l’un ou l’autre des professeurs. Il aura par ailleurs la possibilité de se joindre à des groupes autonomes. Dans le cas de stagiaires moins rompus à cette discipline, la priorité sera donnée à une seule œuvre travaillée en profondeur.

Outre le travail stylistique, l’objectif sera de développer :

  • sa compréhension du discours musical, sa rapidité d’analyse
  • son instinct propre
  • sa disponibilité, son attention permanente
  • l’écoute pertinente de ses partenaires et l’anticipation de leurs besoins…
    … puis de trouver les solutions techniques pour s’adapter et s’épanouir au sein d’un groupe…

Improvisation | Miguel Henry

Au 16e siècle naissent ce que l’on a coutume d’appeler aujourd’hui les basses obstinées. Et l’Italie est l’origine de nombre d’entre elles : Passamezzo, Romanesca, Bergamasca, Rugiero… Ces basses permettent d’aborder l’improvisation de manière ludique et accessible. Mais elles ont aussi la particularité d’être issues généralement des musiques à danser. Pour cette raison, Miguel Henry et François Lazarevitch ont décidé de conjuguer dans cet atelier commun ces deux pratiques (improviser et mener la danse), autour du point de rencontre fondamental qu’est le rythme.

Un autre atelier connexe sera mené par ailleurs par Miguel Henry :
Atelier Chant sur le Livre, qui abordera succinctement cette autre pratique de l’improvisation.

Ornementation | François Lazarevitch

Nous aborderons l’interprétation des adagios italiens, dans le style de Corelli : l’improvisation des ornements, l’expression, le rubato. Les participants prépareront à l’avance une ornementation. Atelier ouvert en priorité aux instruments mélodiques.

Prérequis

Niveau & prérequis

L’Académie s’adresse à des pratiquants confirmés de niveau troisième cycle et professionnel. Les élèves de second cycle sont acceptés en fonction de leurs projets personnels et motivations. Les élèves débutants sont acceptés en luth, théorbe, guitare baroque, cistre et clavecin.

Dans tous les cas, votre inscription est soumise à la validation du professeur.

Diapason 415 Hz
Messe de Palestrina : 440 Hz

Du répertoire sera proposé aux participants.
Les stagiaires pourront apporter des œuvres qu’ils souhaitent travailler. Ils sont encouragés à préparer en amont leur répertoire.

Rendez-vous musicaux

du 9 au 15 août

CONCERT D’OUVERTURE

Lundi 9 août | 20h45
Église Notre-Dame, Mortagne-au-Perche
LA MUSIQUE ITALIENNE DU 16e AU 18e SIÈCLES
par Les Musiciens de Saint-Julien

CYCLE DE 4 CONFÉRENCES TOUT PUBLIC

Mardi 10 août | 12h15 
Salle des fêtes de Mortagne-au-Perche
La Basse Continue en Italie par Marie Van Rhijn

Mercredi 11 août | 12h15 
Salle des fêtes de Mortagne-au-Perche
Les tempéraments par Jérémie Papasergio

Jeudi 12 août | 12h15
Salle des fêtes de Mortagne-au-Perche
Lecture du Traité de Giuseppe Tartini par Pierre Séchet

Vendredi 13 août | 12h15
Salle des fêtes de Mortagne-au-Perche
“Il Transilvano” de Girolamo Diruta – Venise 1593 par François Lazarevitch

PROMENADE MUSICALE

Samedi 14 août | 17h
Départ du Tribunal de Mortagne-au-Perche
Les Impromptus baroques par les stagiaires de L’Académie
Promenade organisée en collaboration avec l’Office du Tourisme de Mortagne-au-Perche

CONCERTS DES STAGIAIRES

Samedi 14 août | 20h45
Église Saint-Germain de Loisé
Autour de la messe “Assumpta est Maria ” de Giovanni Pierluigi da Palestrina par les stagiaires de L’Académie – chant choral et instruments

Dimanche 15 août | 15h
Église Notre-Dame de Mortagne-au-Perche
Concert de clôture par les stagiaires de L’Académie

L’accès aux rendez-vous musicaux est gratuit,
Vous pouvez soutenir L’Académie avec une libre participation.
Les réservations sont obligatoires dans la limite des places disponibles :
Concerts & conférences academie@lesmusiciensdesaintjulien.fr | 06 68 58 95 35
Promenade musicale
Office du Tourisme de Mortagne-au-Perche : 02 33 83 34 37

En pratique

L’Académie de musique ancienne se déroule à Mortagne-au-Perche, au cœur du Parc Régional du Perche. Les cours ont lieu à la Maison Familiale et Rurale de Mortagne-au-Perche, au presbytère de l’Église Notre-Dame, à l’Église Saint-Joseph et à la Chapelle du lycée Bignon.

Déroulement du stage

Lundi 9 août : arrivée des stagiaires
– entre 13h et 14h : chanteurs
– entre 17h et 19h : instrumentistes
Tous les stagiaires sont conviés, après le repas, au concert d’ouverture de L’Académie.
Début des cours :
Chanteurs : le 9 août à 14h30
Instrumentistes : le 10 août à 9h
Représentations publiques avec les stagiaires :
Samedi 14 août à partir de 17h : promenade musicale dans la ville
Samedi 14 août 20h45 : messe de Palestrina, chanteurs et instrumentistes
Dimanche 15 août 15h : concert de clôture avec l’ensemble des stagiaires. Reprise d’un mouvement de la messe de Palestrina
Dimanche 15 août autour de 17h/18h : départ des stagiaires.

Hébergement et repas

Les stagiaires sont hébergés en chambres simples ou doubles à la Maison Familiale et Rurale, avec une salle de bain partagée pour deux chambres.
Les lits sont équipés d’une alèse et d’une couverture.
Les stagiaires sont tenus d’apporter :
• leur draps (drap, drap housse pour lit de une personne)
• leur oreiller
• leur serviette de bain
• leur nécessaire de toilette (savon, shampooing, brosse à dent…)

Accès à la MFR de Mortagne-au-Perche

La Maison Familiale et Rurale est située 50 rue des Quinze Fusillés, 61400 Mortagne-au-Perche.
> En voiture : depuis Paris par la A12, la N12 puis la D912 (2h20).
> En transport en commun : depuis la Gare Paris Montparnasse jusqu’à L’Aigle (1h30), puis en bus (1h).
Pensez au co-voiturage !

Les repas sont préparés par la MFR (repas normaux ou végétariens).

Tarifs

Frais pédagogiques* :
Instrumentistes (6 jours) : 390 € TTC
Chanteurs (6 jours) : 270€ TTC

Hébergement – pension complète (6 nuitées en chambre double, 6 petits déjeuners, 12 repas) : 290 € TTC**

Adhésion à l’association L’Académie des Musiciens de Saint-Julien : obligatoire pour participer au stage, 15 € par stagiaire.

* Comprend l’accès au concert d’ouverture et aux conférences.
** Comprend les nuitées du 9 au 15 août, ainsi que le dîner du 9 août, les repas du 10 au 14 août et le déjeuner du 15 août. Possibilité de repartir le 16 août au matin (20 €/nuitée supplémentaire).

Les restrictions dues au contexte actuel pouvant toutefois limiter la capacité d’accueil de la MFR, les hébergements seront proposés en priorité aux étudiants. Nous proposerons en ce cas une liste de gîtes et hôtels aux stagiaires que nous ne serons pas en capacité d’accueillir.

Prolongation des inscriptions jusqu’au 14 juillet 2021.

En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, nous confirmerons le maintien de l’Académie d’été. Un acompte de 200 € vous sera alors demandé pour valider votre inscription.

Inscription

Inscription : formulaire à retourner complété avant le 04 juillet 2021.

Formulaire d’inscription

Fiche sanitaire – stagiaires mineurs

Conditions Générales de Vente

Dans tous les cas, votre inscription est soumise à la validation du professeur.

Pour tous renseignements
Téléphone : +33 (0)9 81 18 57 45
Courriel : academie@lesmusiciensdesaintjulien.fr
Adresse postale : L’Académie des Musiciens de Saint-Julien 86 rue Lesueur, 76600 Le Havre

Faites financer votre stage par votre OPCO/OPCA ! L’Académie des Musiciens de Saint-Julien est inscrite au DataDock comme organisme de formation professionnelle.

Remerciements

L’Académie des Musiciens de Saint-Julien remercie pour son soutien la Caisse des Dépôts, le Département de l’Orne, la Communauté de communes de Mortagne-au-Perche, la Ville de Mortagne-au-Perche, l’Office du tourisme de Mortagne-au-Perche, la Maison Familiale et Rurale de Mortagne-au-Perche, l’Ensemble scolaire Bignon, la Paroisse Sainte-Céronne, l’Atelier Marc Ducornet, le Conservatoire Arthur Honegger, l’Université de Rouen, l’École de musique de Mortagne-au-Perche.

Les Musiciens de Saint-Julien sont en résidence au Volcan, scène nationale du Havre et au Festival de Lanvellec et du Trégor. L’esnsemble est conventionné par le Ministère de la Culture – DRAC de Normandie & la Région Normandie. Il béénficie du soutien de la Ville du Havre. La Caisse des Dépôts est le mécène principal des Musiciens de Saint-Julien.