7e Académie de musique ancienne

Du lundi 8 au dimanche 14 août 2022
Mortagne-Au-Perche

Présentation

La 7e Académie de musique ancienne des Musiciens de Saint-Julien est dédiée aux danses de la suite française. Les auteurs anciens ont tous souligné l’importance et la valeur pédagogique des airs de danse pour acquérir la maîtrise du tempo et des différentes qualités de mouvement, l’énergie de la cadence…

L’Académie des Musiciens de Saint-Julien est ravie de vous accueillir une nouvelle fois pour une semaine de travail, de rencontre et d’immersion dans la musique baroque. 
Chant choral, flûte traversière, flûte à bec, hautbois, basson, dulzian, violon, 
viole de gambe, théorbe, luth, guitare, cistre et clavecin seront cette année à l’honneur ! 

L’Académie a également le plaisir de proposer une nouvelle fois une classe de chant choral.

Pour les instrumentistes, cours individuels et collectifs le matin, conférences le midi, musique de chambre et ateliers thématiques l’après-midi vous permettront de développer votre pratique et votre compréhension de la musique baroque.

Concerts, bal et conférences seront proposés durant cette semaine de stage, autant d’occasions d’apprécier la musique baroque dans le sillage des Musiciens de Saint-Julien. 

Équipe pédagogique

Paul De Plinval : chant choral
François Lazarevitch : flûte traversière
Hélène Houzel : violon
Elsa Frank : flûte à bec, hautbois
Jérémie Papasergio : basson, dulzian
Jérôme Hantaï : viole de gambe
Miguel Henry : théorbe, luth, guitare baroque, cistre
Brice Sailly : clavecin
***
Lucie Chabard : assistante clavecin accords & musique de chambre
Clément Lefèvre : assistant flûte traversière

Paul De Plinval

Chant choral

Après des études de formation musicale, écriture et analyse au CNSM de Paris, de piano au CRR de Versailles et de chant à Strasbourg et à Paris, Paul de Plinval obtient le CA de Formation musicale en 1983 puis celui de direction d’ensembles vocaux en 1993. Il a été formé en direction de chœur au Pays-Bas à La Haye et aussi par Pierre Cao et Frieder Bernius. 
Il a enseigné la formation musicale et le chant choral aux Écoles Nationales de Musique d’Évry, Colmar, Créteil et du Val-Maubuée. De 1999 à 2004, il a dirigé le chœur de l’Armée française puis, de 2007 à 2012, le chœur de chambre de Paris. Il est régulièrement sollicité comme chef invité au chœur de chambre de Versailles, aux Cori Spezzati dirigé par Olivier Opdebeeck ainsi qu’à l’ensemble Monteverdi dirigé par Christophe Grapperon. Il se produit comme chanteur – contre-ténor – avec les ensembles Ars Vocalis et La Lorenzany.
Il enseigne le chant choral au CRR de Versailles.

Pratique du chant choral

La semaine de chant choral sera centrée sur la réalisation de deux œuvres vocales de l’époque baroque : Le Memento de Claudio Monteverdi et le Magnificat de Cimarosa. Toutes deux sont issues du répertoire italien, l’une du 17e siècle et l’autre du 18e siècle. Leur facture permettra d’intégrer les stagiaires instrumentistes.

Les axes de travail seront centrés sur la préparation physique du chanteur (posture, respiration, détente musculaire) et sur le travail vocal approfondi en liaison avec les œuvres du programme. Une approche stylistique commune à l’esthétique des instruments anciens sera centrale en vue du concert final.
Il sera également proposé un travail sur d’autres partitions en formations réduites de un par voix : trios, quatuors, quintettes…

Pour s’inscrire, il est demandé aux choristes une expérience de chant choral et un niveau de connaissances musicales minimum : être à l’aise dans la lecture d’une partition sans exiger pour autant un haut niveau de déchiffrage. 

Partitions

  • La partition du Memento de Monteverdi est téléchargeable via le lien suivant. Les choristes chanteront le chœur 1. Le choeur 2 sera interprété par les instruments : www.cpdl.org/wiki/images/6/64/Mont-mem.pdf
  • Il est demandé d’acheter la partition du Magnificat de Cimarosa : Nr 8351, éditions Peters à 11,80€.

François Lazarevitch

flûte traversière

Directeur artistique des Musiciens de Saint-Julien, François Lazarevitch a notamment enregistré les sonates pour flûte de JS Bach et CPE Bach, des concertos de Vivaldi, les Fantaisies de Telemann et les variations de van Eyck (Alpha Classics, Choc Classica).
Titulaire du CA de musique ancienne et du DE de musique traditionnelle, il enseigne la flûte traversière baroque, la flûte à bec, la musette baroque et l’ornementation au Conservatoire de Versailles. François Lazarevitch est chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Cours de flûte traversière baroque

La danse, et en particulier la suite de danse véritable terreau de la musique instrumentale européenne, sera au cœur de notre travail. Nous aborderons les suites françaises (Hotteterre, Couperin, de la Barre, Gaultier de Marseille…) et travaillerons la partie de dessus des Caractères de la danse de rebel.
Nous consacrerons également un temps à l’ensemble de flûtes, (sur des arrangements de pièces de Haendel) et au duo. Bien sûr, ceci n’est pas exclusif et si le temps le permet nous pourrons aborder d’autres œuvres françaises ou allemandes.
Le travail technique portera sur la posture, le traitement du son, la variété des articulations, l’ornementation (invention, expression).
Enfin, pour ceux des stagiaires qui sont intéressés par cela, un moment réservé au consort sur flûte renaissance (diapason 440 Hz) prendra pour base de travail les danseries et autres pièces polyphoniques de la renaissance.

Hélène Houzel

violon et alto

Hélène Houzel est une artiste complète. Elle est une des rares violonistes à pratiquer également et avec bonheur les différents répertoires de son instrument depuis le 16e siècle jusqu’à nos jours, toujours avec une grande recherche historique et esthétique. Au sein des ensembles les plus prestigieux, en orchestre ou en musique de chambre (bande de violons renaissance, duo piano violon, quatuor à cordes, sonates en trio…) elle aborde avec le même appétit les styles de musique les plus divers. Le théâtre musical et l’écriture poétique font autant partie de sa vie artistique que les concerts.
Depuis 2017, elle co-dirige avec Patrick Bismuth l’ensemble La Tempesta.
Avec le musicologue Matthieu Franchin, depuis 2020, elle est directrice musicale de la troupe Molière Sorbonne et mène une recherche approfondie sur a pratique de la bande de violon dans la deuxième moitié du 17e siècle en France.
Dans sa discographie, on compte les sonates de Fontana (Arion) et Harmonia Artificioso Ariosa avec l’ensemble la Tempesta (NoMad Music), et, sorti en 2021 chez Paraty, les Fantaisies pour violon seul de Telemann.
Elle enseigne le violon moderne et le violon baroque au CRR 93 Aubervilliers – La Courneuve. Elle a formé tout une génération de jeunes violonistes baroques.

Cours de violon – altistes bienvenus

Ce cours s’adresse à tous les violonistes ou altistes désireux de s’initier ou de se perfectionner dans la pratique du violon « historique ». Le violon, instrument par excellence du « maitre à danser » a eu pour vocation première, depuis son apparition dans le courant du 16e siècle, d’accompagner la danse. Depuis les musiques presque populaires des bandes de violons des ménétriers de la fin du 16e siècle jusqu’au raffinement extrême des partitas de Bach, la danse a traversé tout le répertoire du violon jusqu’à la fin de la période baroque. En bande de violons, accompagnés par une basse continue ou complètement seul, nous aborderons la diversité des liens que cet instrument aux multiples facettes entretient avec le mouvement et avec le corps. 

Elsa Frank

flûte à bec, hautbois

Elsa Frank joue de nombreux instruments à vent et parcourt le monde au sein de divers ensembles de premier plan. Elle enseigne la flûte à bec et le hautbois baroque au CRR de Caen et se consacre à des recherches organologiques concernant les instruments à anches doubles de la renaissance jusqu’à la période romantique (hautbois, bassons et autres tournebouts). Elle a participé à des dizaine d’enregistrements.

Cours de flûte à bec & hautbois

Flûte à bec :
Pour cette Académie tout particulièrement axée sur les mouvements de danse dans les musiques anciennes, nous aborderons les très riches répertoires polyphoniques des 15e, 16e et 17e siècles italiens, anglais, français et allemands (G. Mainerio, W. Brade, J. Dowland, S. Schein, M. Praetorius, F. Caroubel…). Plusieurs Consort de flûtes renaissances seront mis à disposition des stagiaires (Praetorius / B. Marvin, Raffi / F. Livirghi , H. Gohin)

Pour les répertoires solo flûte à bec & hautbois:

  • Estampies médiévales
  • Standards 16e (Ortiz & cie)
  • Balli 17e (B. Selma , Buonamente…), Folias (A. Corelli, Bellinzani)
  • Le grand répertoire de suites françaises (C. Dieupart, F. Couperin, P. Philidor)
  • Les mouvements de danses suggérés dans la musique allemande (G.-P. Telemann , J.-S. Bach)

Ateliers de facture d’anches
Bande de hautbois

Élèves de tous âges bienvenus dès 3 ans de pratique instrumentale (hautboïstes moderne acceptés, prêt d’instrument possible après prise de contact par mail).

Jérémie Papasergio

basson, dulzian

Passionné d’instruments à vent, Jérémie Papasergio joue les bassons anciens, serpents, flûtes à bec, bombardes renaissance et flageolets. Il se produit avec les ensembles Doulce Mémoire, Le Poème harmonique et Le Concert Spirituel, et enregistre en musique de chambre et en orchestre.
Titulaire du CA de musique ancienne, Jérémie enseigne aux CRR de Paris, au CRR 93 Aubervilliers – La Courneuve, au conservatoire de Tours et au Pôle supérieur de Boulogne.

Cours de basson

Pour cette académie consacrée à la danse, les suites françaises seront bien sûr à l’honneur avec les pièces à 1 & 2 basses de Philidor, Couperin, Boismortier et Merci, mais aussi dans les répertoires plus anciens avec dulzian, dans les premières follia , passacaglia et gamba de Falconiero, Bertoli, Salaverde et Ortiz.
Une bande royale de hautbois et bassons pourrait être constituée pour faire sonner les pavanes et gaillardes jouées pour les grandes occasions (Sacre d’Henry IV, ballet à cheval pour le mariage de Louis XIII, etc.)
Un atelier consort de tournebouts (krumhorns) ouvert à tous sera proposé autour des danseries de Susato et Adson.

Les instruments sont fournis.
Prévoir son matériel pour la fabrication d’anches de basson et dulzian.

Jérôme Hantaï

viole de gambe

Jérôme Hantaï enseigne la viole au CRR de Cergy-Pontoise. Il consacre une grande partie de son temps à l’enseignement, ainsi qu’à la musique de chambre : il fait partie du Trio Hantaï avec ses frères Marc et Pierre, forme avec Alessandro Moccia et Alix Verzier le Trio Almaviva, anime l’ensemble de violes Spes Nostra et accompagne des chanteurs…
Sa discographie comprend des Sonates et Trios avec piano de Joseph Haydn aussi bien que des Pièces de viole de Marin Marais et de la musique de la Renaissance anglaise.

Cours de viole de gambe et consort

La suite de danses est au cœur du répertoire de la viole. Nous en étudierons les différents mouvements (pavanes et sarabandes, gigues, courantes, gavottes…) et leurs caractères. Mais au delà, la danse irrigue bien d’autres formes musicales aux 17e et 18e siècles : nous essaierons de faire danser les suites de Dubuisson et de Marais, comme les sonates de Bach ou les fantaisies de Telemann.
N’oubliez pas les dessus et ténors pour les danses en consort !


Miguel Henry

luth, théorbe, guitare, cistre

Miguel Henry se produit en récital et au sein de formations de musique de chambre, dans un répertoire allant de la Renaissance à l’époque baroque, et collabore régulièrement avec la danse. Il enseigne le luth et la basse continue au CRR de Boulogne-Billancourt et au Pôle Supérieur Paris-Boulogne-Billancourt. Il enseigne également le luth et l’improvisation aux weekends de musique ancienne du CRR de Tours.

Cours de luth, théorbe, guitare baroque et cistre

Cette année, la colonne vertébrale de la classe de luth sera le Ballet de Cour, et en particulier la figure de Jacques de Belleville, luthiste et maître à danser de Louis XIII.
Comme lors des académies précédentes, chaque jour commencera par la pratique de la bande de luths. Chacun, selon ses capacités, pourra découvrir toute la rigueur et toute la souplesse que cette formation exige. L’enjeu sera de combiner la précision rythmique et la continuité mélodique, dont l’association permet un jeu véritablement dansant.
Bien entendu, cette bande de luths pourra aussi accueillir les théorbes et guitares. En écho à cette bande, de petites formations de cordes pincées (duos, trios…) seront proposées.
Enfin, la pratique de la basse continue sera fortement encouragée par une sélection de musique de chambre adaptée à chacun des stagiaires.


Brice Sailly

clavecin et basse continue

Brice Sailly se produit en soliste et en ensemble avec différentes formations dont Pulcinella (Ophélie Gaillard), Artaserse (Philippe Jaroussky) et Le Banquet Céleste (Damien Guillon), Les Musiciens de Saint-Julien (François Lazarevitch). Aux côtés de Stéphanie de Failly il co-dirige l’ensemble Clematis. Son dernier enregistrement dédié à Mr Couperin à reçu le Diapason d’Or de l’année 2021. Titulaire su ÇA, Il enseigne au CRR de Saint-Maur-des-Fossés et à Trondheim.

Cours de clavecin et basse continue

Le répertoire s’orientera principalement vers la suite de danses et l’influence de la musique française sur les compositeurs européens. A titre d’exemple, Froberger, les Couperin, Buxtehude et Purcell seront les bienvenus. Nous travaillerons sur l’empreinte chorégraphique présente dans les oeuvres de clavecin en portant notre attention sur le lien entre geste, structure rythmique et vocalité. La basse-continue sera approchée par ses sources théoriques que nous mettrons à l’épreuve du jeu d’ensemble. 

Le cours de clavecin et de basse-continue est ouvert à tous, sous réserve de l’accord du professeur. 

Ateliers de pratique instrumentale collective

Musique de chambre | par l’ensemble des professeurs

Chaque stagiaire sera amené à travailler deux pièces de musique de chambre avec l’un ou l’autre des professeurs. Il aura par ailleurs la possibilité de se joindre à des groupes autonomes. Dans le cas de stagiaires moins rompus à cette discipline, la priorité sera donnée à une seule œuvre travaillée en profondeur.

Outre le travail stylistique, l’objectif sera de développer :

  • sa compréhension du discours musical, sa rapidité d’analyse
  • son instinct propre
  • sa disponibilité, son attention permanente
  • l’écoute pertinente de ses partenaires et l’anticipation de leurs besoins…
    … puis de trouver les solutions techniques pour s’adapter et s’épanouir au sein d’un groupe…

Improvisation | Miguel Henry

Aux 16e et 17e siècles, nombre de basses obstinées sont issues de musiques à danser. Miguel conjuguera dans cet atelier ces deux pratiques (improviser et mener la danse), autour du point de rencontre fondamental qu’est le rythme.

Cet atelier est accessible à tous sous réserve de confirmation de l’enseignant : il est construit de manière ludique, avec l’objectif de donner une place enrichissante à chacune et chacun.

Contredanse | François Lazarevitch

Nous jouerons quelques suites d’airs simples de contredanse anglais et français, en mettant l’accent sur l’énergie du phrasé.

Prérequis

Niveau & prérequis

L’Académie s’adresse à des pratiquants confirmés de niveau troisième cycle et professionnel. Les élèves de second cycle sont acceptés en fonction de leurs projets personnels et motivations. Les élèves débutants sont acceptés en luth, théorbe, guitare baroque, cistre et clavecin.

Dans tous les cas, votre inscription est soumise à la validation du professeur.

Diapason : 415 Hz

Du répertoire sera proposé aux participants.
Les stagiaires pourront apporter des œuvres qu’ils souhaitent travailler. Ils sont encouragés à préparer en amont leur répertoire.

Rendez-vous musicaux

du 8 au 14 août

CONCERT D’OUVERTURE

Lundi 8 août | 20h45
Lieu à préciser
La Musique de danse
par Les Musiciens de Saint-Julien
avec les artistes enseignants

CYCLE DE 3 CONFÉRENCES

Mercredi 10 août | 12h15 
Lieu à préciser
Le ballet de cour au temps de Louis XIII – Sources musicales et chorégraphiques par Miguel Henry

Jeudi 11 août | 12h15
Lieu à préciser
Du flageolet et de son utilisation pour la danse au XIXe siècle par Jérémie Papasergio

Vendredi 12 août | 12h15
Lieu à préciser
Le caractère des danses de la suite instrumentale à l’époque baroque
par François Lazarevitch

CONCERTS DES STAGIAIRES

Samedi 13 août | 20h45
Lieu à préciser
Concert chant choral
Memento de Claudio Monteverdi
Magnificat de Domenico Cimarosa
Chant choral & instruments
par les stagiaires de L’Académie

Dimanche 14 août | 15h
Lieu à préciser
Concert de clôture
par les stagiaires de L’Académie

Les Rendez-vous musicaux : entrée gratuite – Libre participation.

Réservations obligatoires dans la limite des places disponibles
Par courriel : academie@lesmusiciensdesaintjulien.fr
Par téléphone : +33 (0)9 81 18 57 45

En pratique

L’Académie de musique ancienne se déroule à Mortagne-au-Perche, au cœur du Parc Régional du Perche. Les cours ont lieu à la Maison Familiale et Rurale de Mortagne-au-Perche, au presbytère de l’Église Notre-Dame, à l’Église Saint-Joseph et à la Chapelle du lycée Bignon.

Déroulement du stage

Lundi 8 août
accueil des stagiaires
– chanteurs : de 13h à 14h
– instrumentistes : de 17h à 19h
Tous les stagiaires sont conviés, après le repas, au concert d’ouverture de L’Académie.

Début des cours :
Lundi 8 août à 14h30 : cours chanteurs
Mardi 9 août à 9h : instrumentiste

Représentations publiques avec les stagiaires :
Samedi 13 août 20h45 : stagiaires chanteurs et instrumentistes
Dimanche 14 août 15h : stagiaires instrumentistes

Dimanche 14 août
départ des stagiaires de 17h/18h

Lieu des cours

Le stage se déroule à la Maison Familiale et Rurale, située au:
50 rue des Quinze Fusillés,
61400 – Mortagne-au-Perche

Hébergement et repas

Les stagiaires sont hébergés en chambres simples ou doubles à la Maison Familiale et Rurale, avec une salle de bain partagée pour deux chambres.
Les lits sont équipés d’une alèse et d’une couverture.
Les stagiaires sont tenus d’apporter :
• leur draps (drap, drap housse pour lit de une personne)
• leur oreiller
• leur serviette de bain
• leur nécessaire de toilette (savon, shampooing, brosse à dent…)

Les repas sont préparés par la MFR (repas normaux ou végétariens).

Accès à la MFR de Mortagne-au-Perche

En voiture : depuis Paris par la A12, la N12 puis la D912 (2h20).
En transport en commun : depuis la Gare Paris Montparnasse jusqu’à L’Aigle (1h30), puis en bus (1h).
Pensez au co-voiturage !

Tarifs

Frais pédagogiques* :
Instrumentistes (6 jours) : 390 € TTC
Chanteurs (6 jours) : 270€ TTC

Hébergement – pension complète (6 nuitées en chambre double, 6 petits déjeuners, 12 repas) : 290 € TTC**

Tarif adhésion annuelle à l’association : 18 € TTC
Pour participer à ce stage, l’adhésion annuelle à L’Académie des Musiciens de Saint-Julien est obligatoire.

* Comprend l’accès au concert d’ouverture et aux conférences.
** Comprend six nuitées du 8 au 14 août petits déjeuners inclus, ainsi que 12 repas du 8 août (dîner) au 14 août (déjeuner). Possibilité de repartir le 15 août au matin (25 €/nuitée supplémentaire).

Inscriptions jusqu’au 16 juillet 2022.

Un acompte de 200 € vous sera demandé pour valider votre inscription.

Inscription

Inscription : formulaire à compléter avant le 16 juillet 2022.

Votre inscription est soumise à la validation du professeur.

Formulaire d’inscription

Fiche sanitaire – stagiaires mineurs

Conditions Générales de Vente

Pour tous renseignements
Téléphone : +33 (0)9 81 18 57 45
Courriel : academie@lesmusiciensdesaintjulien.fr
Adresse postale :
L’Académie des Musiciens de Saint-Julien 86 rue Lesueur, 76600 Le Havre

Remerciements

L’Académie des Musiciens de Saint-Julien remercie pour son soutien la Caisse des Dépôts, le Département de l’Orne, la Communauté de communes de Mortagne-au-Perche, la Ville de Mortagne-au-Perche, l’Office du tourisme de Mortagne-au-Perche, la Maison Familiale et Rurale de Mortagne-au-Perche, l’Ensemble scolaire Bignon, la Paroisse Sainte-Céronne, l’Atelier Marc Ducornet, le Conservatoire Arthur Honegger, l’Université de Rouen, l’École de musique de Mortagne-au-Perche.

Les Musiciens de Saint-Julien sont en résidence au Volcan, scène nationale du Havre. Ils sont conventionnés par le Ministère de la Culture – DRAC de Normandie & la Région Normandie. Ils bénéficient du soutien de la Ville du Havre.