9e Académie de musique et danse

12 au 18 août 2024
Le Havre

Présentation

2024 est une année de changements, puisque notre 9e Académie de musique ancienne aura lieu au Conservatoire Arthur Honegger du Havre. Nous disposerons ainsi de nombreux locaux adaptés tout en pouvant profiter des atouts du bord de mer.

La thématique de cette 9e édition : « Ornements », fera écho à la sortie le 12 avril prochain du dernier CD des Musiciens de Saint-Julien intitulé Doux silence. Cette thématique très ouverte nous rappelle que l’instrument imite la voix (quelle voix ?), et invite le musicien à écouter et faire siens les éléments du langage, du style, comme un écrivain ou un orateur manient les figures de rhétorique…
Dans la perspective de cette thématique, nous sommes ravis d’accueillir la chanteuse Hasnaa Bennani qui enseignera le chant baroque. À ses côtés, Brice Sailly assurera la fonction de chef de chant.

Nous verrons aussi le retour de la violiste Lucile Boulanger et du luthiste Miguel Henry. Marie van Rhijn assurera l’atelier clavecin et Brice Sailly la musique de chambre. Josef Zak reprendra son atelier violon. Du côté des vents, François Lazarevitch partagera ses cours avec le flûtiste Patrick Blanc à qui nous souhaitons la bienvenue, et bien entendu nous retrouverons le duo de choc Elsa Frank & Jérémie Papasergio.

Cours individuels et collectifs le matin, conférences le midi, musique de chambre et ateliers thématiques l’après-midi vous permettront de développer votre pratique et votre compréhension de la musique baroque.

L’Académie c’est aussi la danse…
Au naturel du geste vocal répondra celui du corps : nous sommes ainsi heureux de proposer 3 journées d’ateliers de danses anciennes et rondes chantées les 15, 16 et 17 août avec Yves Guilcher qui animera également le bal que nosu proposerons le samedi 17 août dans le cadre des Rendez-vous d’Arthur.

Nous vous invitons à présent à découvrir tous les détails de cette nouvelle Académie de musique ancienne dans laquelle chant baroque, flûte traversière, flûte à bec, hautbois, basson, dulciane, violon, viole de gambe, clavecin, théorbe, archiluth, luth, guitare et cistre de même que les danses anciennes seront à l’honneur ! 

Concerts, bal, conférences et promenade musicale seront proposés durant cette semaine de stage, autant d’occasions d’apprécier la musique baroque dans le sillage des Musiciens de Saint-Julien. 

Équipe pédagogique

Hasnaa Bennani : chant baroque
François Lazarevitch : flûte traversière (niveaux avancés)
Patrick Blanc : flûte traversière(premiers niveaux) et consort renaissance
Elsa Frank : flûte à bec, hautbois
Jérémie Papasergio : basson, dulciane
Josef Zak : violon
Lucile Boulanger : viole de gambe
NN : clavecin
Brice Sailly : chef de chant, clavecin
Miguel Henry : théorbe, archiluth, luth, guitare et cistre
Yvon Guilcher : danses anciennes chantées
Dominique Paris : accompagnement atelier de danses
***
Simon Kalinowski, NN : assistants clavecin

Les professeurs peuvent enseigner en français et en anglais et parfois encore dans d’autres langues. N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour poser vos questions.

Hasnaa Bennani

chant baroque

Chanteuse lyrique spécialisée dans la musique baroque, Hasnaa Bennani multiplie les collaborations avec des formations aussi nombreuses et réputées que Les Ambassadeurs, Le Poème Harmonique, Les Musiciens du Louvre, Les Talens Lyriques, La Rêveuse, Accademia Bizantina, La Chapelle Rhénane, Le Caravansérail, Les Muffatti, la Capella Cracoviensis, l’Orfeo Orchestra, Armonia Atenea, les Ombres, le CMBV…  Sa discographie compte de nombreux enregistrements (pour les labels Decca, Aparté, Ramée, Alpha, Glossa, Muso…)
Hasnaa Bennani est titulaire du CA aux fonctions de professeur de chant et enseigne le chant et le chant baroque au CRR de Créteil depuis 2019. 

Cours de chant baroque

De l’air de cour à l’air d’opéra en France 
Cette semaine d’Académie est l’occasion de découvrir, d’approfondir ou de perfectionner vos connaissances stylistiques de la musique baroque française des XVIIe et XVIIIe siècles. La thématique « Ornements » nous mène de façon naturelle vers l’air de cour, emblème de la musique profane du début du XVIIe siècle. Sans exclure aucun répertoire, nous étudierons la diminution en nous concentrant sur le genre de l’air tel qu’il était pratiqué dans la deuxième partie du siècle avec Michel Lambert (air de cour avec double) et Sébastien Le Camus principalement. Nous découvrirons aussi les airs plus tardifs de Marc-Antoine Charpentier, moins connu pour sa musique profane. 

L’air d’opéra occupera en parallèle nos séances, de Lully à Rameau en passant par André Campra, André Cardinal Destouches, Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville ou Jean-Marie Leclair… Les objectifs poursuivis ensemble seront tout d’abord le « bien dire » en musique : déclamation, rhétorique, intelligibilité. Il s’agira ensuite d’apprendre à agrémenter avec un goût sûr et une technique solide.
La technique vocale sera de manière plus générale au centre de nos préoccupations lors des séances individuelles et collectives. 

En fonction des effectifs, des pièces d’ensemble seront proposées. 

NB. Les académiciens peuvent proposer d’autres répertoires selon leurs besoins spécifiques. 

Pré-requis
Les cours sont destinés aux étudiants de 3e cycle professionnels (COP, CPES) et aux étudiants des formations supérieures désirant approfondir leurs connaissances stylistiques. Les élèves de 2nd cycle pourront être accueillis en fonction du projet personnel de l’élève et sous validation du professeur. 

François Lazarevitch

flûte traversière

Directeur artistique des Musiciens de Saint-Julien, François Lazarevitch a notamment enregistré les sonates pour flûte de J.S. Bach et C.P.E. Bach, des concertos de Vivaldi, les Fantaisies de Telemann et les variations de van Eyck (Alpha Classics, Choc Classica).
Titulaire du CA de musique ancienne et du DE de musique traditionnelle, il enseigne la flûte traversière baroque, la flûte à bec, la musette baroque et l’ornementation au Conservatoire de Versailles. François Lazarevitch est chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Cours de flûte traversière baroque

La thématique « Ornements » nous invite naturellement à nous consacrer plus particulièrement à l’air de cour (ceux réunis par Hotteterre dans Airs et brunettes, pour la flûte seule, et ceux publiés par Lambert, Bacilly, d’Ambruis, de Bousset…) et aux brunettes (recueils de Ballard) ; c’est un répertoire qui questionne et enrichit considérablement notre technique instrumentale et non compréhension du geste musical. Nous nous appuierons sur le traité de chant de Millet (1666). Par ailleurs nous pourrons travailler des préludes et suites de Hotteterre, des suites de De Visée ou Gaultier de Marseille, des danses de Lully ou Philidor (du manuscrit Suite des dances pour les violons et hautbois). Tout ceci n’est pas exclusif et en fonction du temps et des envies de chacun nous pourrons revenir aux sonates op. 5 de Corelli adaptées en France pour la flûte, avec les ornements des Adagio « comme il les joue » publiés à Amsterdam, à la sonate de Müthel, à l’adagio orné de la méthode de Quantz…
Nous consacrerons également un temps à l’ensemble de flûtes.
Le travail technique portera sur la posture, le traitement du son, la variété des articulations, l’ornementation (invention et expression).
Je collaborerai avez Patrick Blanc qui assurera un enseignement de la flûte – principalement à destination des premiers niveaux – et proposera à ceux qui sont intéressés par cela, un moment réservé au consort de flûtes Renaissance sur des danseries, chansons ornées et autres pièces polyphoniques (diapason 440 Hz).

Patrick Blanc

flûte traversière premiers niveaux

Comme interprète, Patrick Blanc se consacre au jeu des flûtes anciennes, flûtes à bec diverses et flûtes traversières. Il s’est également passionné pour les techniques de certains instruments à bourdon, cornemuses et musette de cour notamment. Invité par de nombreux ensembles de musique baroque (Le Parlement de Musique, Les Musiciens de Saint-Julien, Le Capriccio français, Unisoni, Festspielorchester München, Orfeo Orchestra Budapest, La Chapelle harmonique, Cappella mediterranea), il se produit sur diverses scènes de premier plan (Opéra royal de Versailles, Staatsoper de Munich, Opéra Bastille, MUPA Budapest, Opéra de Genève, etc.). Il fonde en 2004 l’ensemble Passo finto, qui est invité dans divers lieux et festivals (Fondation Royaumont, Festival de Pontoise, Festival Seviqc Brežice – Škowa Loka, Théâtre impérial de Compiègne, Théâtre Montansier…).
Il enregistre pour les labels Opus 111, Accord, K617, Alpha, Label Versailles spectacle, Glossa… Grâce à sa formation de compositeur, il pratique l’écriture de divers langages musicaux dans divers styles, qu’il met en œuvre aussi bien lors de restitutions musicologiques, que dans sa pratique et son enseignement de l’improvisation. Son engagement de longue date dans le monde de la musique ancienne lui a valu d’apparaître dans quelques longs métrages : La Révolution française (Robert Enrico), La Vénus noire (Abdelatif Kéchiche), Intouchables (Eric Toledano et Olivier Nakache), Brûlez Molière (Jacques Malaterre).
Il est actuellement professeur au Conservatoire et à la HEAR-Musique de Strasbourg. 

Cours de flûte traversière baroque

Lors de cette session, le travail portera sur 3 périodes principales, toutes riches en documentation et sources propices à une élaboration ornementale :
• Flûtes traversières Renaissance : approche du jeu spécifique de ces instruments par le travail en consort. Temps fort sur les danses françaises et italiennes du début du XVIe siècle Chansons ornées pour les plus avancés.
• La musique française, autour des pièces en trio de Lambert ou de Marais, et de quelques airs ornés publiés par Hotteterre. Du même auteur, l’Art de préluder : échauffement ou improvisation ? Répertoire des suites dédiées à la flûte traversière au XVIIIe siècle : De La Barre, Philidor, Hotteterre… 
• Autour du chapitre XIV de l’essai de Quantz, seule « méthode complète » pour orner un mouvement lent au XVIIIe siècle. Comparaison et mise en pratique dans les sonates méthodiques à un ou deux dessus de Telemann, et quelques exemples pris chez Tartini (Ms de Berkeley) ou Franz Benda (Ms de Berlin).

Elsa Frank

flûte à bec, hautbois

EN ATTENTE DE MISE A JOUR
Elsa Frank joue de nombreux instruments à vent et parcourt le monde au sein de divers ensembles de premier plan. Elle enseigne la flûte à bec et le hautbois baroque au CRR de Caen et se consacre à des recherches organologiques concernant les instruments à anches doubles de la renaissance jusqu’à la période romantique (hautbois, bassons et autres tournebouts). Elle a participé à des dizaines d’enregistrements.

Cours de flûte à bec et de hautbois

Nous aborderons à la flûte à bec et au hautbois le très large répertoire de Telemann : fantaisies, sonates de chambre, sonates méthodiques, trios, quatuors et concertos. Rester dans la thématique nous permettra de redécouvrir les compositeurs bohémiens tels que Finger et Zelenka, également en bande de hautbois.

Pré-requis
Ouvert aux joueurs de hautbois et de flûte à bec ayant une pratique de 3 ans minimum.

À l’attention des hautboïstes
Prévoir son matériel de facture d’anche (prêt d’instrument possible pour les hautboïstes modernes après concertation avec Elsa). Séances de consort de flûtes sur les répertoires allemands des XVe, XVIe et XVIIe siècles.
Possibilité d’aborder les instruments à anche de la renaissance (sur demande préalable) un ensemble de flûtes renaissance modèle Kynseker ainsi qu’un set de Bob Marvin pourra être mis à disposition pour les élèves les plus avancés.

Jérémie Papasergio

basson, dulciane

EN ATTENTE DE MISE A JOUR
Passionné d’instruments à vent, Jérémie Papasergio joue les bassons anciens, serpents, flûtes à bec, bombardes renaissance et flageolets. Il se produit avec les ensembles Doulce Mémoire, Le Poème harmonique et Le Concert Spirituel, et enregistre en musique de chambre et en orchestre.
Titulaire du CA de musique ancienne, Jérémie enseigne aux CRR de Paris, au CRR 93 Aubervilliers – La Courneuve, au conservatoire de Tours et au Pôle supérieur de Boulogne.

Cours de basson

Nous ciblerons le répertoire sur Telemann, aussi bien les pièces originales pour basson solo, que les Fantaisies et Sonates méthodiques, ainsi que les trios et quatuors, concertos a plusieurs mentionnant cet instrument. En fonction des possibilités, nous reconstituerons une bande de vents à 415 Hz.

Avec la dulzian, nous mettrons en scène au moins deux compositeurs emblématiques actifs en Pologne tels que Selma y Salaverde et Adam Jarzebsky.

Sur demande préalable, il sera également possible de constituer un ensemble renaissance à 440 Hz avec tournebouts, flutes, chalemies, cervelats.

Pré-requis
Tous niveaux acceptés, prêt d’instrument envisageable après concertation avec Jérémie.

Josef Zak

violon, atelier de musique traditionnelle morave

EN ATTENTE DE MISE A JOUR
Josef Zak prend part à de nombreux projets de musique ancienne.
En tant que violon solo, il travaille avec Les Musiciens de Saint-Julien (François Lazarevitch), Les Épopées (Stéphane Fuget), Collegium 1704, Orchestre de l’Opéra Royal de Versailles, PRJCT Amsterdam (Maarten Engeltjes), Czech Ensemble Baroque (Roman Valek).
Avec son ensemble Castelkorn il se dédie à la musique du 17e s. des pays d’Europe Centrale (Bohême et Moravie), et enregistre le CD « Lamentevole », consacré à des sonates pour violon de Biber et ses contemporains (label Eloquentia). Il a également dirigé le Chœur Grégorien de Paris de 2014 à 2019.

Cours de violon ouvert à l’alto

J’accueillerai avec enthousiasme les violonistes-altistes déjà spécialisés ou désireux d’approfondir leur connaissance de la musique baroque. 
Grâce aux pièces pour violon seul ou accompagné de Telemann et de ses contemporains, nous aborderons deux sujets principaux : 
• l’interprétation des danses, en se concentrant sur l’utilisation de l’archet, qui est notre moyen d’expression et mérite une attention particulière, notamment dans le domaine de l’articulation et du rythme ;
• l’expression du stylus fantasticus, ce style de composition développé au XVIIe siècle et que Telemann – ainsi que J.S. Bach – utilise encore dans ses Fantaisies.

Contrairement à la danse, ce style offre une grande liberté de tempo, cependant, il requière de l’interprète une connaissance approfondie de la structure harmonique de la composition.

Je serai heureux de travailler dans diverses formations avec ou sans basse continue, et proposerai des suites de danses allemandes (musique conservée au Fonds musical de Kromeriz en Moravie).

Chacun peut aussi apporter une œuvre adaptée à son goût et son niveau.

Lucile Boulanger

viole de gambe, consort

EN ATTENTE DE MISE A JOUR
Pratiquant son instrument depuis son plus jeune âge Lucile Boulanger est une violiste marquante de la nouvelle génération. Elle collabore avec de nombreuses formations et mène en parallèle une activité de soliste. Elle enseigne dans le cadre de master classes en France et à l’étranger.

Cours de viole de gambe et consort

La musique italienne (et espagnole) sera à l’honneur cette année, sans pour autant exclure aucun répertoire. Plusieurs consorts seront constitués en fonction des effectifs et des niveaux. Nous y aborderons bien évidemment notre cher répertoire anglais, mais également les trésors italiens et espagnols des XVIe et XVIIe siècles. Certaines chansons ou madrigaux feront d’ailleurs le lien entre pratique collective et pratique soliste (chansons ornées). 
En cours individuels les élèves pourront travailler tant techniquement que stylistiquement sur l’art de la diminution, et notamment pour les plus avancés le style « alla bastarda » (Dalla Casa, Rognoni, etc…). Pour ce qui est de musique italienne plus tardive, les transcriptions de pièces pour violon sont bienvenues, et en particulier celles de l’opus V de Corelli (manuscrit de Paris). – Certains cours peuvent avoir lieu en duo, sur proposition des élèves ou bien du professeur. 

Miguel Henry

luth, archiluth, théorbe, guitare, cistre

Doté d’une solide formation d’érudition – écriture, acoustique musicale, analyse, histoire de la musique – Miguel Henry est concertiste (luth, théorbe…) au sein de nombreux ensembles de musique ancienne tels Doulce Mémoire, Les Musiciens de Saint-Julien, L’Achéron…
Comme compositeur, il travaille tant à la reconstruction d’oeuvres incomplètesqu’à des compositions originales. Il enseigne le luth et l’improvisation au CRR de Tours.
Il fonde en 2023 l’ensemble Les Présences – wwww.ensemble-lespresences.com

Cours de luth, théorbe, guitare baroque et cistre

Si la pratique soliste (luth, théorbe, guitare…) aura bien entendu toute sa place pendant l’Académie, j’attacherai cependant une attention particulière à diversifier les situations de jeu en ensemble.
Un atelier Luth & Consort permettra d’aborder la bande de luths (et instruments apparentés), sous des formes variées, entre instruments à cordes pincées, ou en accueillant voix et autres instruments. Pour cela, divers instruments seront disponibles pendant l’académie afin d’enrichir ces pratiques : luths soprano, alto, basse, cistre, pandore, etc…
Enfin, une sélection de musique de chambre adaptée à chacun des stagiaires permettra une pratique intensive de la basse continue pendant l’académie, en coordination avec les autres classes de voix et instruments. Ce sera aussi l’occasion d’élargir notre répertoire jusqu’au début du XVIIIe siècle.

Pré-requis
Les débutants sont acceptés sous réserve de confirmation de l’enseignant. Le ou les instruments doivent être au diapason 415Hz.

NN

clavecin et basse continue

EN ATTENTE DE MISE A JOUR

Cours de clavecin et basse continue – en attente de mise à jour

Le travail technique mettra en lumière l’écoute de la sonorité de l’instrument, la façon de la relier directement au toucher, à la variété des articulations. Nous tâcherons d’être précis quant aux doigtés propres à chaque période pour aider à la précision et à l’expression des diminutions et des ornements. Le jeu prêtera attention au style et aux couleurs, à la transmission vers le public. Pour les stagiaires intéressés, je propose de réserver un moment à l’étude de A treatise of Good taste in the Art of Music. Chacun est invité à se munir d’un exemplaire (disponible aisément sur IMSLP) pour venir à l’académie, et les clavecinistes peuvent préparer les deux Examples of the Acciacature (p. 8 et 9 du PDF). L’objectif est l’épanouissement du claveciniste autant dans les pièces solistes que dans l’accompagnement, avec la recherche sur un plan technique d’un confort et de l’aisance au clavier, permettant ensuite de développer et libérer l’inventivité.

Les débutants au clavecin sont acceptés s’ils ont déjà un bon niveau de clavier, et sous réserve de confirmation de l’équipe enseignante.

Brice Sailly

Clavecin

EN ATTENTE DE MISE A JOUR
Brice Sailly se produit en soliste et en ensemble avec différentes formations, dont Artaserse (Philippe Jaroussky), Les Ombres (Margaux Blanchard et Sylvain Sartre), Pulcinella (Ophélie Gaillard), Le Banquet Céleste (Damien Guillon), Les Musiciens de Saint-Julien (François Lazarevitch). Ses enregistrements pour le label Ricercar ont été salués par la critique (Diapason d’or, choc de classica…). Titulaire su CA, Il enseigne au CRR de Saint-Maur-des-Fossés.

Chef de chant, cours de clavecin

Le répertoire abordé en accord avec la thématique de cette année nous permettra de faire un tour d’Europe des Nations et de fréquenter les Goûts Réunis sous l’égide de l’œuvre trop peu connue de Telemann. Nous travaillerons en particulier sur les empreintes  françaises et italiennes dans le répertoire germanique de clavecin en portant notre attention sur le lien entre geste, structure rythmique et vocalité. La basse-continue sera approchée par ses sources théoriques que nous mettrons à l’épreuve du jeu d’ensemble.

Ateliers de pratique collective

Musique de chambre | par l’ensemble des professeurs

Chaque stagiaire sera amené à travailler une pièces de musique de chambre avec l’un ou l’autre des professeurs. Il aura par ailleurs la possibilité de se joindre à des groupes autonomes.

Outre le travail stylistique, l’objectif sera de développer :
> sa compréhension du discours musical, sa rapidité d’analyse
> son instinct propre
> sa disponibilité, son attention permanente
> l’écoute pertinente de ses partenaires et l’anticipation de leurs besoins…
… puis de trouver les solutions techniques pour s’adapter et s’épanouir au sein d’un groupe…

Atelier ornementations | François Lazarevitch – EN ATTENTE DE MISE À JOUR

Nous aborderons l’interprétation des adagios italiens, dans le style de Corelli : l’improvisation des ornements, l’expression, le rubato. Les participants prépareront à l’avance une ornementation. Atelier ouvert en priorité aux instruments mélodiques.

Atelier improvisation | Miguel Henry

Au XVIe siècle naissent ce que l’on a coutume d’appeler aujourd’hui les basses obstinées. Ces basses permettent d’aborder l’improvisation de manière ludique et accessible. Elles seront au coeur de cet atelier.
L’objectif principal sera – en quelques jours – de permettre à chacun des participants de trouver une place adaptée à son niveau, de s’attacher principalement à l’écoute à l’intérieur du groupe, et enfin de proposer des improvisations très variées, de la plus grande sobriété au foisonnement le plus débridé.

Atelier de musique traditionnelle morave | Josef Zak – EN ATTENTE DE MISE À JOUR

Durant son séjour en Europe centrale, Telemann fut séduit par la musique des Slaves occidentaux et s’en inspira pour ses propres compositions. Dans l’atelier de musique traditionnelle morave, je vous ferai découvrir les éléments fondamentaux du chant folklorique morave, le style rythmique de l’accompagnement et la diversité de la ligne mélodique.
L’atelier prendra la forme d’un jeu par cœur, de façon à rester fidèle à la tradition orale.

Atelier diminution : diminution d’une chanson française du XVIe siècle d’après des éléments tirés de traités de l’époque (Maffei, Ortiz, Finckh, Conforto) | Patrick Blanc

Élaboration collective, à la voix : écoute et mémorisation de différentes cadences et figures typiques, placées dans leur contexte polyphonique. Réalisation d’une version personnelle, écrite et / ou improvisée. Prolongement vers quelques airs diminués dans toutes les voix : Peticoclico, Maffei…

Atelier Lambert par Bacilly | Patrick Blanc

Les exemples empruntés aux airs de Michel Lambert par Bertrand de Bacilly, pour les chapitre 12 et 13 de ses Remarques sur l’Art de bien chanter : « des Ornemens du chant / Des passages et diminutions ». Mise en relation du texte de Bacilly avec les exemples musicaux dispersés dans différents recueils, prolongement vers d’autres pièces vocales ou instrumentales, de la même époque ou un peu plus tardives.

Stage de danse avec Yves Guilcher

Du 15 au 17 août

Né en 1941, Yvon est le fils de Jean-Michel et Hélène Guilcher et c’est de paysans et de marins-pêcheurs qu’il a reçu (de 1945 à 1963) une danse traditionnelle qu’il transmet depuis, parallèlement à ses enquêtes dans les Landes (1964 à 1981). Ses travaux ultérieurs sur la danse ancienne (thèse d’état en 1994) lui ont ouvert un enseignement à l’université, qu’il n’a jamais coupé de la pratique.

Du branle au couple : l’histoire de la danse en dansant

Atelier de travaux pratiques : l’histoire de la danse récréative du branle au couple, entre le comment du savoir-faire (on dansera tout) et le pourquoi du savoir-dire (on en causera pendant les pauses).

Certaines danses seront chantées. Le cours sera accompagné les après-midi par Dominique Paris à la musette.

Prérequis

Niveau & pré-requis

L’Académie s’adresse à des pratiquants confirmés de niveau troisième cycle et professionnel. Les élèves de second cycle sont acceptés en fonction de leur projet personnel et de leur motivation. Les élèves débutants sont acceptés en luth, théorbe, guitare baroque, harpe et clavecin.

Dans tous les cas, votre inscription est soumise à la validation du professeur.

Diapason : 415 Hz (à l’exception des ensembles Renaissance à 440 Hz).

Du répertoire sera proposé aux participants.
Les stagiaires pourront apporter des œuvres qu’ils souhaitent travailler. Ils sont encouragés à préparer en amont leur répertoire.

Rendez-vous musicaux

du 12 au 18 août

CONCERT D’OUVERTURE

Lundi 12 août à 20h45 | Église ?
à définir soirée de rencontre – récital de François Lazarevitch ?
Concert proposé par le Conservatoire Arthur Honegger dans le cadre des Rendez-vous d’Arthur en partenariat avec la Ville du Havre.

CYCLE DE CONFÉRENCES

Mardi 13 août à 12h15 | Amphi Woollett
Ornements – titre à préciser
par François Lazarevitch

Mercredi 14 août à 12h15 | Amphi Woollett
Ornements – titre à préciser
Par Patrick Blanc

Jeudi 15 août à 20h30 | Amphi Woollett
Qu’est-ce que le rythme d’un air de danse ? (réflexion sur le dansable et le dansant).
par Yvon Guilcher

Vendredi 16 août à 12h15 | Amphi Woollett
Facteur d’instrument – titre à préciser et à confirmer
Par Guido Maria Klemisch
La conférence sera suivie d’une rencontre dans l’après-midi – à confirmer

CONCERTS et BAL DE FIN DE STAGE

Vendredi 16 août à 20h45 | Amphi Woollett
Soirée concert privé entre stagiaires avec comme invités les accueillants des académiciens

Samedi 17 août à 18h | Église – lieu à préciser
Concerts des stagiaires
Voix & instruments
par les stagiaires de L’Académie

Samedi 17 août 20h30 | Salle Franklin
Bal
animé par Yvon Guilcher, Dominique Paris, Miguel Henry, François Lazarevitch (Elsa et Jérémie Papasergio – à préciser)
Bal proposé par le Conservatoire Arthur Honegger dans le cadre des Rendez-vous d’Arthur en partenariat avec la Ville du Havre.
Première partie par les stagiaires de l’Académie – durée 30 minutes
Bandes de hautbois, consorts…

Dimanche 13 août à 15h | Église ou cathédrale – lieu à préciser
Concert de clôture
Voix & instruments
par les stagiaires de L’Académie

Renseignements
Par courriel : academie@lesmusiciensdesaintjulien.fr
Par téléphone : +33 (0)9 81 18 57 45

En pratique

L’Académie de musique ancienne se déroule au Conservatoire Arthur Honegger au Havre où est implanté l’ensemble Les Musiciens de Saint-Julien.

Déroulement du stage

Lundi 12 août
accueil des stagiaires
– voix & instruments : de 17h à 19h

Début des cours :
Mardi 13 août à 9h30 : voix & instruments

Les stagiaires seront en représentation :
Vendredi 16 août à 20h30 : soirée privée entre stagiaires
Samedi 17 août à 18h et à 20h30 : représentations publiques
Dimanche 18 à 15h30 : concert de clôture

Fin du stage
Dimanche 18 août après le concert de clôture autour de 17h30

Hébergement et repas

Non organisé

> à préciser pour les mineurs

Tarifs

Frais pédagogiques (6 jours) : 421 € TTC
Ce tarif comprend l’accès au concert d’ouverture.
Une Remise de 20 € sera accordée aux stagiaires suivants (sous réserve des pièces justificatives) :
– les personnes qui viennent en famille, à 2 et plus ;
– mineurs ;
– étudiants ;
– demandeurs d’emploi ;
– élèves inscrits au Conservatoire Arthur Honegger ne bénéficiant pas du dispositif Top là !.

Tarif adhésion annuelle à l’association : 18 € TTC
Pour participer à ce stage, l’adhésion à L’Académie des Musiciens de Saint-Julien est obligatoire.

Dispositif d’aide pour les jeunes de 16-25 ans résidant en Seine-Maritime : TOP L0 !
Vous avez entre 16 et 25 ans, vous résidez en Seine-Maritime, vous êtes prêts à réaliser 40h de bénévolat au sein de l’équipe des Musiciens de Saint-Julien pour vous aider financer votre semaine de stage, ce dispositif est fait pour vous !

Découvrir le dispositif « Top là ! »

Petites annonces
Recherche de bénévoles pour la coordination du stage, hébergement chez l’habitant,

Inscriptions jusqu’au 16 juillet 2023.

Un acompte de 200 € vous sera demandé pour valider votre inscription.

Inscription

Inscription : formulaire à compléter avant le 16 juillet 2023.

Votre inscription est soumise à la validation du professeur.

Fiche sanitaire – stagiaires mineurs

Conditions Générales de Vente

Pour tous renseignements
Téléphone : +33 (0)9 81 18 57 45
Courriel : academie@lesmusiciensdesaintjulien.fr
Adresse : L’Académie des Musiciens de Saint-Julien – 86 rue Lesueur – 76600 Le Havre

Remerciements

L’Académie des Musiciens de Saint-Julien remercie pour son soutien et pour son accueil le Conservatoire Arthur Honegger, la Ville du Havre, l’Atelier Marc Ducornet ainsi que l’Université de Rouen.