Doux silence

Airs de cour & pièces instrumentales de la seconde moitié du XVIIe siècle

Présentation

L’air de cour est sans doute ce que la musique française a créé de plus beau et de plus subtile au cours du XVIIe siècle. François Lazarevitch explore depuis de nombreuses années ses sources pour mieux comprendre et assimiler son langage (prosodie, articulation, ornementation), en le recoupant aussi avec ce que peut apporter la tradition orale.

Les Musiciens de Saint-Julien posent ici un regard neuf sur des classiques du genre (Si c’est un crime que l’aymer, D’un feu secret, Le doux silence de nos bois…). Le son de la flûte se mêle à celui de la voix légère et précise de la soprano. Pour compléter le programme, la flûte reprendra la parole avec Lully, De Visée, Gautier de Marseille…

Programme

Suite en la
Jean-Baptiste Lully Suite de branles
Bertrand de Bacilly Pour une bergère infidelle
Robert Ballard La Bergère Annette

Suite en sol
Jean-Baptiste Lully Dans ces deserts paisibles
Honoré d’Ambruis Le doux silence de nos bois
Jean-Baptiste Lully / Gautier de Marseille Suite de Bourrées

Suite en ré
Michel Lambert D’un feu secret
Anonyme / Jacques Hotteterre L’autre jour ma Cloris
Robert de Visée / Nicolas Lebègue Suite de gavottes en ré mineur pour flûte et basse continue

Suite en do
Robert de Visée Gigue gaye
Bertrand de Bacilly J’avois juré l’autre jour
Jean-Baptiste Lully Rigaudon / double de Couprin

Suite en ré
Antoine Boesset Si c’est un crime que l’aymer
Robert de Visée Mascarade
Joseph Chabanceau de La Barre Sarabande : Le digne objet pour qui mon cœur soûpire
Jean-Baptiste Lully / Jean-Henri d’Anglebert Passacaille d’Acis et Galaté
Louis Couperin / André Danican Philidor / Anonymes Suite de menuets de Poitou (Manuscrit Philidor – 1701)

Forthcoming

events

Discover our other programmes

all programmes